Filles de la croix

Jeudi Saint... "Où veux tu que nous allions préparer le repas de la Pâques"
... Et Dieu seul connaît la joie dont tressaille Marie
Elle est debout !... Marie
Viens Seigneur !
Prière pour les vocations - Dimanche du Bon Pasteur
Prière des cendres - Prière de Carême
Père, source de création et de vie
Credo de l'éducateur
 

 

Jeudi Saint... "Où veux tu que nous allions préparer le repas de la Pâques"

(à partir de Mt 26,6 /  Lc 22, 9 / Mc,14)

Lavement des Pieds

Toi-même, Seigneur Jésus, tu dis à tes disciples, où ils doivent préparer ce repas,
avec les détails précis que Saint Marc nous transmet.
« ...Il vous montrera la pièce du haut, vaste, garnie, toute prête,
c’est là que vous ferez les préparatifs pour nous. » Mc 14, 12 ss

Ce soir du Jeudi Saint, l’eau va couler sur les pieds des disciples, étonnés,
stupéfaits de te voir,
toi le Maître, agenouillé devant chacun d’eux,
avant d’entrer avec eux dans liturgie du repas rituel...
« Comprenez-vous ce que je vous ai fait, moi, le Seigneur et le Maître ?
...Vous devez vous aussi vous laver les pieds les uns les autres... Jn 13, 14 ss


Au cours du repas, Seigneur Jésus, tu as pris le pain :
« Prenez, mangez, ceci est mon Corps livré pour vous ! » « Ceci est mon sang,
le sang de l’Alliance versé pour la multitude, pour le pardon des péchés »

Toi qui sais alors que ton Heure est proche et que tes apôtres ne l’ont pas compris,
tu leur laisses, en ce lieu, le Cénacle, un message qui dira pour eux,
pour leurs frères et soeurs chrétiens à travers les temps, pour nous aujourd'hui,
ce qu’est ta présence, Christ, en notre humanité.
Le repas de la Pâque ce soir là: c’est ton testament, Seigneur Jésus.
Tes Mains au lavement des pieds, partage de l’Amour vrai et humble du geste fraternel...
Ton Corps, ton Sang, Pain et Vin partagés de nos Rencontres en Eglise...
Ta Parole devenue notre nourriture...
Eucharistie : Action de Grâces...

Mais le soir est déjà tombé sur Jérusalem et il va falloir quitter le Cénacle : la Pâque a commencé !

En ce soir du Jeudi Saint 2016 le Seigneur ne nous dit-il pas, frères et soeurs,
comme il l’a dit à ses disciples, où il convient de se rassembler ?
C’est là où il désire partager la Pâque avec nous...
Aujourd’hui, tant de situations font de tant de lieux, dispersés et divers,
le Cénacle où le Seigneur veut partager son Corps et sa Parole... avant l’épreuve pascale !!!
Notre Famille des Filles de la Croix peut se souvenir et revivre, ce soir, l’appel des origines.
Dans la crainte diffuse, la rencontre aux Marsyllis du Père Fournet et d’Élisabeth
autour d’une Eucharistie jointe à une longue nuit d’adoration.
le poteau sur le lieu, porte la cavité creusée pour le ciboire...
Et ensuite, ensuite, à travers le temps, à travers l’espace,
toute notre histoire née de cette Eucharistie !... la mission proche et les missions lointaines...
Aujourd’hui, ce soir, quel que soit le fuseau horaire, Afrique, Europe, Amériques, Thaïlande...
et quelles que soient les formes possibles, l’adoration Eucharistique et le partage du Corps du Christ, nous réunissent, frères et soeurs de la Famille des Filles de la Croix... pour accueillir l’Amour...

Pour Toi, Seigneur Christ, un nouveau Jour a déjà commencé... tu es parti avec tes disciples dans la nuit du jardin de Gethsémani... au mont des Oliviers... et eux te laisseront... seul...
S’est déjà ouvert le Vendredi de la grande douleur.
Qui sera demain avec Marie, près de Ta Croix, Christ de la Pâque ?

Sr Marie de Magdala

 
 

... Et Dieu seul connaît la joie dont tressaille Marie

Quelqu'un, près de la croix, n'a pas douté ;résurrection
La femme, jusqu'au jour, a porté seule
l'espoir du monde.
Sa foi devance l'heure
Et sait déjà :

Christ est Ressuscité !

Mais c'est en secret,
Et Dieu seul connaît
la Joie
dont tressaille Marie.

(Retour)

 

Elle est debout !... Marie

Qui suis-je pour que l’on me suive, fixé au bois, cloué sur place ?La croix de La Puye
Me voici nu !
Vaincu.
Fini.
Nu comme un nouveau-né, l’heure est donc venue !

Après l’abandon, le pardon… l’aujourd'hui, la naissance !

Et soudain depuis le haut, dans le dernier brouillard,
Un éclair de beauté pure…
Elle est debout !

Non pas effondrée mais debout,

Forte de l’espérance définitive depuis l’étrange salutation de l’Ange !
Elle est debout, là, jusqu'au bout.
Belle.

Au couchant du temps, l’éternité a posé un signe de beauté.
L’espérance née de la beauté m’étreint plus fort encore
Que les derniers temps accéléré du cœur !
La douceur est l’avenir vrai du monde.

Cette croix où il est percé de part en part par la laideur du monde
Ouvre les portes à la beauté définitive.
C’est une femme qui la première perçoit
A travers le ciel déchiré d’où tombent les étoiles
Le soleil pur de l’amour sans déclin !
Une femme, une croix.
L’une et l’autre fécondes.

Douleurs multipliées d’un unique accouchement.
La nuit précède le soleil de justice.
Femme d’enfantement à jamais féconde…
Voici ton fils.

Au plus haut comme au pied de la croix,
L’un et l’autre debout jusqu'au bout,
Indiquent l’espérance qui descend sur le monde

Magnificat !

Alors dans une grande douceur,
Il inclina la tête
et souffla son esprit.

Au creux du rocher,
A l’abri des regards,
Il est déposé.
On dirait un lion qui dort…

Frère Gilles Danroc o.p

(Retour)

 

Viens Seigneur !

Tu es proche Seigneur, tous tes chemins sont droits !

VIENS SEIGNEUR  !
Toi, le Christ de la Crêche, de la Croix et de l'Eucharistie.
(St André-Hubert Fournet)

Fais fructifier en nous, Seigneur, l'Eucharistie qui rassemble l'Église:
c'est par elle que tu formes dès maintenant,
à travers la vie de ce monde,
l'amour dont nous t'aimerons éternellement !

 

(Retour)

Prière pour les vocations - Dimanche du Bon Pasteur

« Jésus est la Lumière du monde. Il est entré par la Croix dans la Gloire du Père » Saint André-Hubert (d’après Jn  8,12)

« …Réunies pour glorifier Dieu et le faire glorifier par les petits et les pauvres, par toute espèce de bonnes œuvres »   Sainte Jeanne-Élisabeth

 

Attentifs aux appels de l’Esprit en eux et aux besoins de leur époque, nos Fondateurs ont voulu, dans l’Église, continuer les gestes de Jésus et transmettre ses paroles. (Constitutions  n°65)
Aujourd’hui, au cœur de nos cités, le service des pauvres reste notre priorité : là, nos vies liées à tant de vies, nous choisissons de témoigner d’un Dieu qui aime…

C’est Toi, Jésus, Dieu de la Crèche, de la Croix et de l’Eucharistie que le Père André et Sœur Élisabeth ont rencontré, aimé et servi dans la personne des petits, des pauvres, des laissés pour compte, de ceux et celles qui n’intéressent plus personne.

Comme Tu as appelé nos Fondateurs, Tu as appelé les Filles de la Croix pour témoigner de ta Présence et de ta Parole.
En ton nom, Seigneur Jésus, nous supplions le Père, Source de toute vie, d’appeler aujourd'hui, en Ton Église, des jeunes, donnés à l’Évangile, passionnés du Christ et de l’humanité.

Envoie des Sœurs, témoins du mystère de Pâques, porter ton amour puisé dans l’Eucharistie. Donne-nous de savoir vivre cette mission avec nos frères et sœurs, laïcs, que Tu appelles.

Avec Saint André-Hubert et Sainte Jeanne-Élisabeth, que nous puissions continuer dans la simplicité à « glorifier Dieu et à Le faire glorifier par les petits et les pauvres »

AMEN

 

(Retour)

 

Prière des cendres - Prière de Carême

Avec un C comme Coeur
Parce que le carême est une affaire de coeur
Pas seulement de bonnes actions, mais de coeur nouveau.
Seigneur, donne-nous un coeur semblable au tien
Pétri d'Évangile et capable d'aimer.

Avec un E comme Energie
Parce qu'il en faut pour 40 jours !
Il faut tenir, persévérer, durer...
Seigneur, donne-nous la force pour vaincre le mal avec toi.

Avec un N comme Nouveauté
Parce que le Carême est printemps.
Il fait du neuf et toutes choses nouvelles.
Seigneur, que souffle ton Esprit nouveau sur notre terre et dans nos vies !

Avec un D comme Délivrance
Parce que le jeûne et le partage transforment nos vies
Et donnent une nouvelle liberté.
Seigneur, défais les liens de nos prisons, ouvre-nous aux autres.

Avec un R comme Rêve
D'un monde plus humain et plus juste
Où tous mangeraient à leur faim dans une terre de paix.
Seigneur, aide-nous à construire ce monde, ce royaume de frères !

Avec un E comme Espérance
Car rien n'est impossible avec elle.
L'espérance ouvre des possibles.
Seigneur, donne-nous l'espérance, force pour le combat.

Avec un S comme Salut
En Jésus qui nous sauve et donne sens sur le chemin.
Il est présent dans nos "passages", Pâques dans nos vies !
Seigneur, affermis notre foi dans ce monde qui doute.
Guide-nous, conduis-nous jusqu'à la joie de Pâques !

 

(Retour)

 

Père, source de création et de vie

Père, Source de Création et de Vie
Nous voici devant toi
Avec Jésus, ton Fils, Seigneur de la Vie !
Nous te prions, Dieu des petits
Avec tous ceux qui crient la vie !
Renouvelle notre docilité à ton Esprit
Avec toi, nous choisissons la Vie !

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Ecoutez-Le. » Marc 9,7

« Je bénis le Seigneur qui me conseille.
Tu m’apprends le chemin de la Vie ! »  Psaume 15

 

(Retour)

 

Credo de l'éducateur

C'est avec ce credo que toute la communauté éducative de Notre Dame de Mantes la Jolie et de Saint Louis de Bonnières a commencé cette année scolaire 2011-2012

Nous croyons en Dieu, source de Vie,
Il nous donne de participer à sa création.
Nous croyons en Jésus, bon pasteur qui connaît chacune de ses brebis ;
il les libère et les conduit vers leur bonheur.
Nous croyons en l'Esprit, souffle de Vie,
il inspire le geste et la parole qui permettent à chaque jeune qui nous est confié
de se mettre en marche et de vivre debout.
Nous croyons qu'en tout éducateur il y a un bon berger. 
Nous croyons que tout élève est créé à l'image de Dieu, 
il nous appartient de le guider, de l'accompagner. 
Nous croyons que chaque élève est capable de grandir
s'il est reconnu et appelé par son prénom.
Nous croyons qu'il faut laisser nos portes ouvertes
aux élèves, tout particulièrement ceux qui sont en difficulté,
aux parents, aux collègues, à tous ceux qui oeuvrent dans l'établissement.
Nous croyons que dans chaque jeune qu'il nous est donné d'accueillir,
le docile et surtout le rebelle, il y a ta présence, Seigneur,
qu'il nous appartient de lui révéler.
Nous croyons que nous pouvons faire rayonner notre foi où nous sommes
et qu'ensemble nous sommes capables de vivre l'Évangile.
Nous croyons, grâce à l'Esprit Saint force de courage, de patience et d'humour,
dans notre rôle d'enseignant et d'éducateur.
Nous croyons que rien n'est jamais perdu ;
nous croyons en l'autre quoiqu'il arrive.
Nous croyons en Dieu toujours agissant !

(Retour)