1

Origines de la Congrégation

De l'histoire...

Au diocèse de Poitiers, après la révolution française, à la fin du 18ème siècle, André-Hubert Fournet voit l'ignorance du peuple dans les diverses paroisses qui lui sont confiées autour de Saint Pierre de Maillé.

La Maison de le GuimetièreJeanne-Élisabeth Bichier des Âges, dès 1797, après la rencontre des Marsyllis, rassemble à la Guimetière, sa maison de famille, commune de Béthines, des enfants du village pour leur faire le catéchisme. Puis, elle ouvre une école à Béthines pour les petites filles.

Tandis qu'elle séjourne à Poitiers pour connaître les structures de la vie religieuse, elle reçoit cet appel pressant d'André-Hubert : « A quoi pensez-vous? Il y a ici des enfants qui ne connaissent pas les premiers principes de la religion et qui n'ont personne pour les instruire. Il y a de pauvres malades étendus dans leur lit, sans secours, sans consolation. Venez les soigner, venez les assister à la mort! ». ( Saubat - page 137 )

 

Oratoire de Molante

De retour à Béthines, Jeanne-Élisabeth voit s'unir à elle quatre autres jeunes filles qui, avec elle, se dédient à « toute espèce de bonnes oeuvres » : entretien des églises, soin des malades, aide aux divers travaux, répondant aux besoins les plus pressants du milieu.

En 1806, elles hébergeront dans leur maison de St-Pierre de Maillé, à Molante, outre les malades, 33 orphelines continuant pour elles et pour les autres enfants, catéchisme et élément d'enseignement.

Ces cinq jeunes filles - Première Filles de la Croix- prononceront leurs voeux en 1807, et la petite société se multiplie rapidement. Les petites écoles rurales aussi...

 

 

Nos Origines

Les premières Filles de la Croix ouvrent un chemin. Le chemin continue…

" Je me méfie des sociétés qui ne se souviennent pas. C'est qu'elles n'ont pas envie de
continuer". Soljenitsyne

Deux cents ans ont coulé depuis qu'à Molante, une source a jailli.
Dieu fait jaillir des sources. Il est le Dieu de la vie.
La source est devenue ruisseau puis rivière.
C'est une belle histoire que l'histoire de nos origines.

Une histoire sainte.

Molante est une source. À Molante, 5 jeunes femmes : Elisabeth, Madeleine, Véronique, Anne, et Marianne.

Ce sont les 5 premières Filles de la Croix. On ne parle pas beaucoup d'elles. Et pourtant, comme il a fallu que le feu brûle à Molante pour que cette petite communauté attire très vite, si vite, des jeunes des alentours de Maillé d'abord, et puis même de loin…

Molante, c'est le printemps de la Congrégation, sa naissance, sa jeunesse.
C'est l'élan, la ferveur, la fraîcheur et la grâce. Molante, c'est la graine qui éclate, qui germe, qui pousse, qui grandit.

En 1806, elles sont cinq. Un bien petit nombre… une petite semence… "

 Document au complet

 

Site de Saint-Pierre de Maillé 

Saint-Pierre de Maillé sur la carte France

 

Béthines

Carte de Béthines

 

Maison de Molante

Dessin du Château de Molante par Deodata