Filles de la croix Canada

Un Retour aux √Čtudes
Jun 26, 2021

Cette année fut pour moi une année de transition, qui m’a permis un retour aux études dans le domaine de l’accompagnement spirituel. Au début, je me demandais pourquoi prendre le risque de retourner aux études pendant quatre années et voilà que je découvre la main de Dieu dans tout ce processus. Premièrement, je me tourne vers nos constitutions « Esprit et Vie » au numéros 75 qui dit : « La formation n’est jamais achevée, elle demande tout au long de la vie ouverture d’esprit et de cœur. » Durant, cette première année, j’ai eu la joie de redécouvrir qu’un temps de formation est aussi vivre une mission dans un sens plus profond. La chance d’être accompagnée par un accompagnateur en lien avec tout ce que l’année offre fut une belle surprise et un beau cadeau. La chance de vivre ce temps avec d’autres à travers le monde entier – les étudiants (es) venaient du Pérou, du Burkina Faso, de France, du Québec, chacun avec son histoire, chacun avec ses richesses. Mais, la plus belle surprise était de voir que pendant ce cours, je me voyais faire des liens avec toute ma vie, tout mon être, comme femme, comme chrétienne, comme Fille de la Croix. De me voir faire des liens entre nos constitutions, entre mes missions passées; même me faire des liens avec nos fondateurs et notre Bienheureuse Sœur Maria Laura fut pour moi une source d’énergie et d’affirmation qui a dépassé mes attentes.

Plusieurs personnes m’ont dit que j’étais brave de retourner aux études à mon âge, mais j’ai vite découvert que le retour aux études me permet de retrouver la richesse de la lecture, l’importance de se garder à jour avec les nouveautés. En plus, de me donner la chance de faire si on veut un renouvellement intérieur, comme la retraite avec un professeur sur « Revivre comme Lazare ». Il est formidable de voir que Dieu continue à nous inviter de nous libérer des chaînes de nos blessures à tout âge et que cela redonne une vitalité extraordinaire.

Alors, quand les gens me demandent que fais-tu maintenant que tu es à la retraite, je réponds : « Il y a plusieurs années un évêque m’a dit : ‘que nous les religieuses ne nous retirions jamais’… Alors, je suis retourné aux études tout en étant sur une équipe qui porte le souci de la communication de ma Congrégation. En d’autres mots, je suis dans l’Évangélisation; je prends le temps de me nourrir pour ensuite nourrir l’autre autour de moi. »

Sœur Marie H. Moquin, fdlc